keyboard_arrow_up

Historique

Dès le VII ème siècle, on assiste en Alsace à une véritable floraison du Christianisme sous l’impulsion des missionnaires venus d’occident (Aquitaine, Angleterre et Irlande). De nombreux monastères sont édifiés, puis les paroisses rurales voient le jour. Chaque monastère, placé sous le patronage d’un saint protecteur, avait en effet son caractère propre,ses signes distinctifs, de même que sa littérature et sa poésie.

La fête d’un saint était alors destinée à guider le paysan dans ses travaux, mais aussi à lui donner maints conseils faciles à retenir.

A titre d’exemple : La fête de SAINT GALL est fixée au 16 Octobre.

Les paroisses alsaciennes de Didenheim, Folgensbourg, Niedermorschwihr et Obersaasheim, pour ne citer que celles-ci, ont comme patron SAINT GALL.

C’était manifestement un jour qui servait de repère. Sans doute moins pour honorer la mémoire du missionnaire, que pour faire le point sur les problèmes quotidiens.

D’anciens dictons nous le rappellent :

     . SAINT GALL laisse parfois tomber les premiers flocons de neige.

     . Après la SAINT GALL garde la vache à l’étable.

     . SAINT GALL arrache les betteraves.

     . A la SAINT GALL, les pommes doivent être dans le sac.

La sagesse populaire a cru bon de fixer un délai pour la récolte. C’est dire l’intérêt qu’elle y accorde dans la mesure où elle joue un rôle considérable, non seulement dans notre alimentation mais aussi dans notre imaginaire, notre temps libre et notre langage.

Après cette période de l’année, le paysan bénéficiait de temps libre à profusion, ce qui lui permettait notamment de se consacrer au jeu de quilles. Jeunes et anciens s’adonnaient au jeu de neuf quilles appelé «Jeu de bornes». Suite à l’exode rural qui toucha majoritairement les jeunes, les anciens et les plus âgés, afin de maintenir la tradition, se sont regroupés pour élaborer un règlement qui a vu le jour vers 1918.


ORIGINE DU JEU DE QUILLES SAINT-GALL

L’origine du jeu se situe au début des années 1920. Les premières associations de la région ont déjà commémoré leur 70ème anniversaire. En 1927 est née la Fédération des Sociétés de Quilles du HAUT-RHIN, sous la présidence de Monsieur WEBER, comprenant une quinzaine d'associations qui pratiquaient ce jeu dans le département. Un jeu caractérisé par un raffinement, par rapport aux jeux de quilles pratiqués à cette époque.

Après la 2ème guerre mondiale, la reprise réunira sous le même président 14 Clubs de la région MULHOUSIENNE, 12 de la région de COLMAR et 4 de la circonscription de GUEBWILLER.

En 1957, lors de la création de la Fédération française des Sports de Quilles, les quilleurs du jeu de SAINT- GALL étaient présents, mais seulement comme sous-groupement de la section Asphalte. C’est à partir de 1961 que la Section SAINT-GALL a été reconnue à part entière.

AUDIENCE SUR LE PLAN NATIONAL

Le Sport de Quilles SAINT -GALL est pratiqué uniquement dans le HAUT-RHIN, c'est donc un jeu typiquement régional et alsacien, contrairement aux rumeurs qui veulent que ce jeu ait pris naissance en SUISSE ou en ALLEMAGNE.

La Fédération se compose de huit disciplines, 4 internationales et 4 nationales. Le C.N. SAINT GALL est une discipline internationale et au niveau du nombre de licenciés se situe en troisième position.

Pour mémoire, la Section, aujourd’hui C.N. a été présidé respectivement par Messieurs WEBER, Jules REBERT, Julien MEYER, François HEINRICH, Joseph WISS, Denis REMOND et actuellement Guy UNVERZAGT.

En 1992, le C.N. a pris possession des locaux de son siège au 20, Rue du Cimetière à 68127 NIEDERHERGHEIM, lui permettant d’informatiser la gestion des licences et des résultats sportifs.

Le C.N. est affilié à la Ligue Régionale d'Alsace de la F.F.B.S.Q. créée le 07.12.1980 et inscrite au registre des associations du tribunal d’instance de Colmar sous le volume XXXXIIfolio 45, dont la présidence est alors assurée par Monsieur Jacques MERLE, le secrétariat est assumé par Jeannine MERLE et la trésorerie par Madame Béatrice MEYER.

Il est également affilié au Comité Départemental du Haut-Rhin créé le 30.01.1982 et inscrit au registre des associations du tribunal d’instance de Colmar sous volume XXXIV folio 23, dont la présidence est alors assurée par Patrick GULLY, la trésorerie par Béatrice MEYER et le secrétariat par Hervé RICHTER.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies